360 Cities propose ses visites virtuelles pour Google Earth

cities 360

Un nouveau calque est disponible sur Google Earth, qui permet de visionner les images panoramiques du site 360 Cities.

Pendant que je suis dans les sites communautaires liés aux visites virtuelles, parlons de 360 Cities, un site très proche de ViewAt, avec une forte intégration de la cartographie pour présenter les images panoramiques. Dans 360 Cities, de la même façon que ViewAt, les photographes peuvent s’inscrire et rajouter leur propre images panoramiques dans une banque d’images sphériques communes. Ici, les visites virtuelles sont classées essentiellement par capitales, ce qui fait une grosse différence par rapport à ViewAt, moins « catégorique ».

Google Earth propose donc, depuis la version 4.2, une nouvelle option qui permet d’afficher directement les visites virtuelles du site 360 Cities dans l’application. Un rapprochement de plus entre cartographie et visite virtuelle.

Notons le système de représentation des panoramas : ceux sont des sphères réfléchissantes. ça me fait penser à des billes posées sur la terre, comme si on était Dieu et qu’on devait envoyer les billes par le trou de la couche d’ozone au niveau des pôles ! (bon, je divague)

L’animation pour passer de la carte à l’affichage des images panoramiques marche une fois sur deux. Lorsque ça marche, l’effet est techniquement réussi. La sphère se déploie petit à petit et la perspective de la visite virtuelle devient progressivement linéaire. L’arrivée dans la visite virtuelle est progressive et fluide. Mais niveau représentation, j’avoue trouver cela un peu bizarre, pas vraiment naturel. Pour regarder l’image panoramique, on est très proche du sol dans Google Earth, avec un niveau de définition très bas. Alors que la sphère, elle, a une définition très élevée. Et ce qui me fait tiquer, ce sont les situations très différentes entre ce qui est représenté dans la visite virtuelle et l’image cartographique : par exemple la première va être de nuit avec de la foule, la deuxième de jour avec un lieu qui semble vide. Ainsi, même si le passage d’une vue à l’autre va être fluide, niveau contenu, ça ne colle pas vraiment.

Ce système vient en complément à Street View, même s’il n’a finalement pas grand chose à voir : on passe d’un procédé industriel à une technique très personnelle. Niveau qualitatif, pas tellement de rapport non plus. Et puis, avec les images des photographes, il y a des photos d’intérieurs, de nuit, des mises en scène, de la vie dans les images…

Le lecteur utilisé sur le site de 360 cities est krpano (et c’est Flash Panorama Player pour ViewAt) mais difficile de savoir lequel est utilisé lorsque les images de 360 Cities sont chargées depuis Google Earth : krpano ou le viewer de Google utilisé pour Street View ?

Je me demande bien comment les photographes qui ont des visites virtuelles chez 360 Cities ont réagi à cette nouvelle, vis à vis du droit à l’image.

2 commentaires

  1. greg : site

    Salut Nicolas….

    Pour répondre à ta dernière question, personnelement c’est une superbe « exposition »…

    La mise en avant est extraordinaire… et le droit à l’image est régie par un contrat papier signé par toutes les parties….

    26 novembre 2008 à 5:58
  2. Nicolas Burtey : site

    Ce qui m’interpelle en allant voir autour de chez moi, c’est qu’un seul photographe montre des photos sur Paris (je n’ai pas Google Earth sous la main, mais il me semble qu’en plus, il ne soit pas français !)

    2 décembre 2008 à 14:35

Un Trackback

  1. By Vidéo de présentation de 360 Cities on 23 mars 2009 at 14:09

    [...] Voici une vidéo de présentation de 360 Cities qui montre l’imbrication entre les visites virtuelles et la cartographie. Pour plus d’explications sur 360 Cities, vous pouvez lire cet article : 360 cities et google earth [...]