Des sphères vues de l’extérieur

Lorsqu’on regarde une visite virtuelle sphérique sur internet, c’est un peu comme si notre œil est au centre d’une sphère virtuelle et qu’on en visionne une partie, plus ou moins grande suivant le facteur de zoom, à une vitesse plus ou moins grande en fonction des déplacements de la souris.

Je vous invite à découvrir une représentation perspectiviste un peu particulière où l’artiste Dick Termes nous impose un point de vue non pas au centre de cette sphère mais au contraire à l’extérieure. On sort complètement de la traditionnelle perspective linéaire pour arriver à quelque chose remplie d’imaginaire.

Vous pouvez voir son travail sur le site Termespheres, mais malheureusement, le site semble avoir un peu de mal en ce moment. Néanmoins la vidéo ci dessous vous donnera des détails sur sa dernière exposition.

Je ne peux pas m’abstenir de faire le lien entre ce travail et celui de Maurits Cornelis Escher, un des articles modernes qui a le plus travaillé sur la notion de perspective.

escher-selfportrait

À noter que le player DevalVR propose (et il est le seul) cette projection en dehors de la sphère lorsqu’on l’utilise en local, grâce à l’option « Inverser panorama ». Un petit exemple :

devalvr-panorama-inverse

Plus d’infos sur Escher (Wikipedia).

Source : le blog de Yuval Levy

10 commentaires

  1. Jérôme Muffat-Méridol : site

    Tiens, ça me fait penser à une idée que je n’ai jamais pris le temps d’essayer et que tu auras peut-être mettre en oeuvre de ton coté:

    - un 360 de visite virtuelle est, en pratique, une sphère (ou un cylindre) vue depuis son centre. De nombreuse méthodes de rendus utilisent en fait un cube sur lequel a été projetée l’image de la sphère (ou du cylindre)

    - si l’on est pas exactement au centre, mais que l’on regarde dans la direction du centre de l’objet, l’effet est déformé sur les cotés du champs de vision mais reste juste au mileu…

    - d’où l’idée d’imprimer un point de vue 360 sur la face interne d’un cube (ou d’un cylindre) et d’utiliser des perforations régulières pour « y voir », à la manière des films microperforés utilisés dans l’affichage publicitaire.

    Je pense qu’il y a qq chose à faire pout sortir le 360 du pur virtuel…

    14 avril 2009 à 8:11
  2. Nicolas Burtey : site

    Bonjour Jérôme,

    Je ne suis pas complètement sur de comprendre ton dernier paragraphe

    « utiliser des perforations régulières pour “y voir”, à la manière des films microperforés utilisés dans l’affichage publicitaire. »

    Les films micro-perforés demandent une grande luminosité et surtout un contraste important. Tu parles bien des films utilisés pour laisser passer la lumière naturelle dans le magasin malgré la pub en vitrine ?

    14 avril 2009 à 16:15
  3. Jérôme Muffat-Méridol : site

    Exactement, un peu comme dans les vitrines. Le problème de luminosité peut être résolu en collant une lampe (LEDs?) en haut du dispositif. Le problème de constraste est une contrainte, c’est sûr, mais pas insupportable. Il est aussi probable qu’il faille coller l’oeil sur l’objet, mais justement : cet aspect mystérieux en fait la valeur… La lanterne magique du XXIe siècle ;)

    14 avril 2009 à 16:39
  4. Nicolas Burtey : site

    Une vrai lanterne magique est aussi une idée intéressante : on imprime une image en format cubique sur six feuilles de papier transparentes (sur du papier Kodak dont j’ai oublié le nom), on fait une armature pour faire un cube, on colle le papier dessus.

    À l’interieur de ce cube, on peut une ampoule halogène et hop, un univers magique !

    Avec les encres UVs, on doit même imprimer directement sur du verre !

    14 avril 2009 à 17:06
  5. Germain : site

    Les dessins semblent êtres imprimés sur des boules ou des ballons transparents, savez-vous qui peut faire ce travail, et quelle source lui fournir, image équirectangulaire ou autre??

    5 mai 2009 à 12:31
  6. Nicolas Burtey : site

    Les dessins ne sont pas imprimés mais … dessinés ;-)

    C’est justement ce qui fait toute la beauté de ces « Termespheres »

    À ma connaissance, il n’existe aucune machine capable d’imprimer sur une sphère de ce type. Mais avec l’avènement de la photographie sphérique par assemblage, c’est un marché à prendre !

    6 mai 2009 à 8:39
  7. Nicolas Burtey : site

    Le site est maintenant en ligne (il semblait être down à l’écriture de l’article)

    On peut apprendre beaucoup de choses sur son blog !

    Une vidéo qui permet de voir tout le processus de fabrication de ces sphères :
    http://www.youtube.com/watch?v=J7A1y42SVms&feature=player_embedded

    6 mai 2009 à 8:41
  8. germain : site

    Merci Nicolas, je ne cherche pas à prendre le marché, mais simplement à exposer sur des sphères…
    J’ai pensé à la technique consistant à assembler de multiples quartiers imprimés sur des autocollants et à les assembler sur une sphère avec un un sèche cheveux pour déformer un peu et ne pas avoir de plis.!?
    Je cherche donc des sphères, ou en trouver?

    6 mai 2009 à 9:18
  9. Nicolas Burtey : site

    Je ne parlais pas de prendre le marché en tant que photographe, mais en tant qu’imprimeur ! :-)

    À mon avis tu pourras trouver dans des enseignes spécialisés, mais il faut déjà savoir sur quel type de matériaux tu comptes travailler : bois, métal, plastique, verre, papier/carton, … et quel diamètre tu désires.

    Suivant ce que tu cherches, il faudra te rapprocher d’un menuisier, d’un fabricant de métaux … pour avoir des pièces sur mesures.

    À ma connaissance, je ne connais pas de pièces de ce genre fabriquée industriellement (dans un diamètre comme les Termesphères que l’on voit dans la vidéo)

    6 mai 2009 à 9:38
  10. Nicolas Burtey : site

    En y repensant … une boule à facette !

    6 mai 2009 à 18:06