Deux systèmes de visite virtuelle en javascript

Je viens de tomber sur deux players permettant d’afficher une visite virtuelle en javascript, basé sur la librairie jQuery.

Le premier player permet d’afficher une visite virtuelle sphérique : on peut donc regarder vers le bas et le haut de l’image. Vous vous rendrez vite compte que ce type de plugin n’a pas grand chose à faire avec un player en flash : pas très fluide, un aspect plutôt saccadé, une interactivité qui laisse à désirer.

Nous allons quand même nous attarder une minute sur ce script, dans un but didactique. Il y a en effet une différence majeure entre ces deux players (javascript d’un coté, et flash de l’autre), c’est la façon dont sont calculées les images qui sont affichées par l’ordinateur.

Avec ce système en javascript, la visite virtuelle qui va être affichée sur l’écran contient des images précalculée. C’est pour cela que le temps de chargement est notablement lent. Le navigateur charge toutes les images, que vous allez voir, une a une. C’est le photographe ou le webmestre qui aura généré toutes les images permettant l’affichage de la visite virtuelle. Dans une visite virtuelle en flash, les images sont au contraire calculée en temps réel par le player flash et affichées à la volée, en général à partir d’un ensemble de 6 images cubiques.

C’est pour cela qu’on a l’impression de « saut » en tournant dans l’image avec ce player en javascript. Simplement parce que l’image n’existe pas, et l’ordinateur ne sait pas la calculer.

Vous noterez au travers des commentaires que le projet n’a jamais été vraiment suivi. La limitation technique inhérente à ce type de viewer est la raison évidente. La source de ce projet a été développée par le célèbre (dans la photo panoramique, en tout cas ;-) ) docteur Helmut Dersch, où l’on peut voir le script original sur cette page.

Le deuxième player en javascript, développé par la même personne, est plus évolué en matière d’interactivité. C’est un player pour visite virtuelle cylindrique : jQuery virtual tour. On peut voir un exemple complet ici.

Un commentaire

  1. alain D’heygere : site

    Bonjour et bravo pour ce panorama des outils !
    Effectivement la solution JQuery est moins
    réaliste et plus consommatrice de bande passante que les visionneuses Java ou Flash.
    Tout dépend du type d’application que l’on souhaite développer. Selon moi, cette solution possède l’avantage d’être non propriétaire, 100% Javascript(pas de plugin), facilement intégrable et complètement adaptable. D’autre part, elle est universelle car elle permet de faire aussi de l’animation photographique 3D d’objets.

    3 février 2009 à 18:19