Google Art Project, v2

Google Art Project vient de sortir une nouvelle version.

La première mouture datait de février 2011. Soyons franc, elle était très perfectible. La navigation était bien pensée, mais les images étaient d’une qualité plus que médiocre. Surtout les images de la visite virtuelle.

Dans la nouvelle version, les choses ont changées : la qualité des images est bien meilleure, et le nombre de musées passe de 17 à 151.

Voilà le teaser :

Il est maintenant possible de créer sa propre galeries de peintures, sculpture, etc. D’une manière ou d’une autre, ce site modifiera la façon dont on peut préparer une visite aux musées, et aussi la façon de consulter les œuvres. Je suis à peu près certains que d’ici moins d’un an ou deux, une bonne partie des cours en histoire de l’art feront usage de Google Art Project pour montrer les œuvres et dans quels contextes elles sont exposées. Et cela touchera aussi un large public, comme Google Street View a pu le faire d’une manière plus générale.

Voici d’autres vidéos qui nous apportent des informations intéressantes sur comment sont réalisées les images 360 :

En visionnant cette vidéos datant de Février 2011, on voit que Google utilisait une Ladybug 3 pour réaliser ses visites à 360.

Dans cette nouvelle vidéo ( beaucoup plus longue, forcément, il y a beaucoup plus de musées ;-) ), on voit que la caméra n’est plus la même. Elle est composée de plus d’optiques, et permet d’enregistrer probablement une meilleure définition et de faire aussi du bracketing / HDR. La caméra ressemble par sa conception à la vielle caméra Dodéca de Immersive Média. Ce changement de caméra est probablement la raison pour laquelle les images sont de meilleure qualité.

Une chaine sur Youtube est dédiée au Google Art Project, pour voir les autres vidéos liées au projet : http://www.youtube.com/user/GoogleArtProject?feature=watch

Je comprends très bien l’intérêt de ce genre de projets et il fallait un acteur comme Google pour pouvoir arriver à convaincre autant de musées ( notons qu’il manque le Louvre à Paris ! ). D’un autre coté, en tant que photographe, cela nous éloigne d’un marché assez important.

Alors, que penser de Google Art Project v2 ?