Jeux vidéo à base de VR

En parcourant le forum de krPano, je suis tombé sur un projet de jeu vidéo qui m’a donne l’idée de ce billet : Geschiedenis.

Ce jeu tourne sur le moteur de VR bien connu, krPano. Il n’est malheureusement ni en français ni en anglais, mais il est assez simple de comprendre qu’il faut retrouver des objets rares et précieux dans une contrée lointaine, l’Égypte. Ce jeu me fait immanquablement penser au Travelogue 360 dont j’avais parlé il y a quelques temps. Contrairement à Travelogue qui est un mélange de photos 360 et de retouche, Geschiedenis ( j’espère que le titre du jeu est bien celui ci ! ) est fait à base d’images de synthèse. Mais finalement, l’idée est la même, nous avons des images cubiques ou sphériques pré-calculées, et le joueur peut se déplacer d’un point de vue à un autre de façon segmentée.

Quelle différence entre ce type de jeu par rapport à un FPS, jeu à la première personne où la vue du joueur est la même que le personne qu’il incarne ?

Avec un FPS, le joueur peut se déplacer à peu près n’importe où, il a 6 degrés de libertés : trois pour le déplacement, et trois pour la vue ( en réalité plutôt deux, le roulis est rarement utilisé ), mais un jeu comme Geschiedenis, nous avons seulement 3 degrés de liberté ( avec la même remarque sur le roulis ). Le joueur est donc contraint sur ses déplacements, et ne peut aller que dans certains points existants.

Cela donne au final deux jeux complètements différents si ce n’est opposé ( à part le principe de la vue à la première personne ), le premier est un jeu où l’action du joueur doit, la plupart du temps, réagir le plus rapidement possible pour ne pas se faire dévorer par un alien, un vampire ou un terroriste ( à moins d’être dans le rôle du terroriste ;-) ), le deuxième est beaucoup plus statique et contemplatif.

Le jeu vidéo le plus connu réalisé à base de VR est certainement Myst. Voici le type de décor que l’on peut avoir dans Myst Révélation (2004) :

Myst est probablement un des jeux vidéos les plus connus de l’histoire du jeux vidéo, notamment grâce à son graphisme exceptionnel. Contrairement au FPS, le fait que les images soient pré-calculées permet d’avoir une multitude d’effets impossibles en temps réel ( pour l’instant ) avec un éclairage en radiosité avec des ombres travaillées, et des effets de réflexion / réfraction avec le raytracing par exemple. Si le rendu de l’image doit prendre plusieurs heures voire plusieurs jours, ce n’est pas un problème.

Dans Myst, on incarne un personne qui a tout son temps, car comme le dit le wiki, il n’y a ni ennemi, ni menace de mort, ni game over. Tout le plaisir du jeu réside dans les énigmes mais aussi l’ambiance, et c’est à mon sens un point commun avec les VR photographiques.

Pour voir une vidéo de Myst Revelation ( le 4 ème épisode ) : partie 1 et partie 2 sur jeuxvideo.com

Cryo, développeur du moteur Omni3d a aussi donné naissance à une série de jeux en VR, dont l’un des plus connus est Versailles 1685, Complot à la cour du roi soleil. Mais il y a aussi un jeu sur … l’Égypte !

D’autres jeux sur iPhone et iPad ont vu le jour récemment avec le même principe de VR, avec par exemple Jules Vernes to Mysterious Island et Dracula

Au final, la majorité de ces jeux se basent sur de l’image de synthèse, mais il ne serait finalement pas si compliqué d’en faire à partir de photographies 360. À ma connaissance, le projet Travelogue Paris et Rome reste une exception … encore pour longtemps ?

4 commentaires

  1. paul : site

    c’est en quelle langue ? allemand ou néerlandais ?

    26 mai 2011 à 16:12
  2. Dominique Colin : site

    Merci Nicolas pour ce post instructif!

    27 mai 2011 à 10:21
  3. paul : site

    on peut essayer ces jeux ?

    31 mai 2011 à 14:58
  4. informatique a domicile : site

    merci pour ce post

    14 juin 2011 à 16:33