Pano Lab

Il y a quelques semaines, un nouveau logiciel dans le domaine de la photo panoramique est (encore) sorti pour l’Iphone : Pano Lab. Après PangeaVR qui permet d’afficher une visite virtuelle sur son Iphone, Pano Lab peut les créer !

J’ai donc emprunté un Iphone à un ami pour faire le test de ce « Pano Lab ». On l’installe depuis Itunes très simplement comme tout autre application Iphone.

Le logiciel est assez simple d’utilisation : on pose des images sur une sphère en fil de fer. Ces images peuvent provenir soit de la librairie, soit d’une prise de vue depuis l’Iphone. Au début on « pose » la première image sur la sphère, ensuite, on pose la deuxième image sur la première en la faisant glisser avec le doigt pour que les jonctions se fassent correctement. Un effet de semi transparence permet de faire la jonction correctement. Il faut donc une zone de superposition entre chaque image pour pouvoir les aligner. Comme d’habitude sur l’Iphone, on déplace l’image avec un seul doigt, mais on la tourne en utilisant deux doigts. Jusque là tout va bien !

Mais après cette rapide initiation, on se rend rapidement compte des limitations du logiciel :

  • Il est impossible de zoomer ou dézoomer une image avant de la poser sur la sphère. En imaginant qu’on ait fait une prise de vue trop près d’un objet, le « photographe » serait tenter de la réduire afin de l’aligner avec les autres images, mais ce n’est pas réalisable.
  • Chaque fois qu’on rajoute une image sur la sphère, le logiciel l’aplatit avec les autres images. Et il est impossible de revenir dessus. Si on a mal placé une image, on n’a plus qu’a recommencer un nouveau projet.
  • Il est impossible de sauvegarder un projet pour le reprendre plus tard.
  • Aucun dégradé n’est créé entre deux images. Si je prends une image avec une lumière ponctuelle dans mon champ, celle ci va être sous-exposée par rapport à ses images voisines, et la démarcation entre cette image et les autres sera nette : d’un coté, j’aurai mon image sombre, de l’autre mes images plus claires.
  • On ne peut pas exporter la sphère, mais seulement une vue de la sphère. L’image finale est donc en perspective linéaire, et impossible de récupérer l’image sphérique. Même si cette sphère est sous nos yeux ! Cette limitation est pour moi son plus grand défaut : impossible d’exporter l’image 360 pour ensuite la visionner dans PangeaVR, ou bien Flash Panorama Player (c’était mon idée au départ).

Pour comprendre tous ces défauts, je vous invite à aller sur flickr voir la série de photo panoramique réalisée avec ce logiciel.

Bref, contrairement à PangeaVR qui est un logiciel vraiment abouti, Pano Lab demande encore pas mal d’améliorations avant de pouvoir être utilisé comme bloc-notes pour panoramiste.

2 Trackbacks

  1. [...] avoir testé il y a déjà quelque temps Pano Lab, j’ai eu la bonne surprise de découvrir le logiciel AutoStitch sur Iphone permettant [...]

  2. [...] Panolab. liens Itunes. Gratuit. [...]