Le partage des visites virtuelles grâce aux résaux sociaux

360cities-embed

J’ai publié il y a quelques temps un article sur les réseaux sociaux basés sur les visites virtuelle. Je vais revenir sur un point particulier qui concerne le partage des visites virtuelles.

Le principe du partage est le suivant : on envoie d’abord nos images sur un site internet (appelons le Alpha). Ce site internet, Alpha, héberge nos images et permet ensuite de regarder nos visites virtuelles sur le site Alpha.com. En plus, et c’est la fonction qui nous intéresse, ce site Alpha nous permet grâce à un bout de code HTML de mettre la visite virtuelle à priori sur n’importe quel autre site Lambda ou blog Gamma.

Tout ça sur le même principe que YouTube, Dailymotion ou Viméo pour les vidéos et Flickr pour les photos.

Il existe aujourd’hui trois principaux sites qui proposent d’héberger ses visites virtuelles pour ensuite les partager plus ou moins simplement : ce sont ViewAt, 360Cities et GigaPan.

ViewAt et 360Cities sont sur le même crédo : les visites virtuelles sphériques 360. GigaPan se distingue car il est tourné vers la photographie HD.

Chaque site a son API expliquant comment inclure une visite virtuelle depuis un site Lambda :

En regardant dans le détail, 360 Cities est en avance niveau simplicité et ergonomie. À l’intérieur même de la visite virtuelle, il suffit de cliquer sur « Embed This » pour avoir accès au code HTML qu’il faut copier/coller. On peut aussi y régler la taille largeur/hauteur.

Pour les deux autres sites, c’est un peu plus compliqué. Il faut noter l’Id de la visite virtuelle, aller dans la page de l’API, remplacer l’id dans l’url … Cela demande un peu plus d’effort, et dans l’esprit du réseau social, c’est pour moi l’étape « programmation » en trop.

ViewAt propose en revanche une option très intéressante : l’inclusion d’une carte interactive googleMap avec tous ses panoramas.

Voilà pour les détails techniques, maintenant, quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de réseau sociaux dans le but de partager ses panoramas « all over the world » ?

Avantages :

  • Simplicité d’utilisation
  • Possibilité d’inclure une visite virtuelle sur n’importe quel site, même des blogs gratuits du type wordpress.com ou blogger.com
  • N’occupe aucune place et aucune bande passante sur notre serveur.
  • Pas besoin d’acheter une licence pour les lecteurs KrPano ou Flash Panorama Player.
  • Ouverture de ses panoramas à un grand nombre de personnes.
  • Contribue à vulgariser le média

Inconvénients :

  • Manque de pérennité à long terme. On peut décider de s’investir à fond dans un de ces sites communautaires, mais existera t-il encore dans 5 ans ?
  • Des conditions de partage plus ou moins claires et incitatives, qui peuvent évoluer. Par exemple, le site de GigaPan précise qu’il faut demander l’autorisation de l’auteur concerné pour publier une image… Mais visiblement rien n’empêche une personne malhonnête de mettre l’image où il le souhaite très simplement. (Cette remarque concernant les conditions d’utilisations est valable pour tous les réseaux sociaux d’une manière générale: voir la dernière polémique en date pour Facebook)
  • Impossibilité de configurer quoi que ce soit niveau interface (icônes, vitesse de déplacement dans l’image, sons… etc). Les paris sont ouverts : quel site proposera le premier différents jeux d’icônes pour zoomer / dézoomer / aller à gauche, à droite … ?
  • Impossibilité de créer une visite virtuelle complète, à partir de plusieurs points de vues.
  • Ouverture à un grand nombres de personnes… encore trop spécialisées. Pour moi, actuellement, les gens qui consultent ces sites pratiquent la photographie panoramique. Encore trop peu sont de simples visiteurs. À titre de comparaison, c’est un peu comme si YouTube était consulté uniquement par des réalisateurs (je vais un peu vite en besogne, mais la comparaison a au moins le mérite d’être clair :-) ). Mais ces sites n’y sont pour rien, il faut juste que la demande se crée.

Pour revenir à mon billet précédent sur les logiciels d’aide à la création de visites virtuelles, il est marrant de voir comment les mêmes termes sur la simplicité sont utilisés, avec 360 Cities par exemple : « Insert panoramas into your website as easily as a Youtube clip ».

À noter aussi que Google Street View propose ce type de partage, où l’on peut très simplement copier et coller le code HTML pour intégrer la visite virtuelle visionnée sur son site. Mais ce site ne s’adresse pas aux photographes. Voir l’article quand les collectivités utilisent street view à ce sujet.

Le visuel ci dessous est une capture d’écran réalisée depuis le site 360Cities.

2 Trackbacks

  1. By Location de visite virtuelle on 23 mai 2009 at 13:25

    [...] Mais ils hébergent également les visites virtuelles, et permettent de déployer très simplement les visites virtuelles sur de nombreux sites web grâce à un système d’embed. L’idée est de jouer la carte du “Marketing [...]

  2. [...] sites de partage de visite virtuelle, comme Gigapan, 360Cities ou ViewAt. Le CMS PanoramaGalerie génère aussi les fichiers XML à la [...]