remplacer la souris pour l’affichage de visite virtuelle ?

nintendo-wii-controller

Actuellement, les visites virtuelles sur internet se manipulent quasiment toutes avec la souris, plus rarement avec le clavier. L’invention de notre chère souris, en 1963, est aujourd’hui toujours d’actualité puisque c’est, avec le clavier, la principale interface qui permet à l’utilisateur d’interagir avec l’ordinateur.

Seulement, pour une visite virtuelle, on peut se poser la question de l’utilisation de cette souris. Si elle est la plus répendue, est-ce la plus naturelle et la plus pertinente ?

Je doute que l’usage de la souris soit des plus naturelles, particulièrement pour une visite virtuelle, où le mouvement gauche / droit / haut / bas de la souris n’amène pas à une simple translation gauche / droit / haut / bas d’un curseur sur l’écran.

Si vous essayez de montrer une visite virtuelle à une personne qui n’est pas habituée à utiliser un ordinateur et internet, vous vous rendrez vite compte qu’elle peine à utiliser l’outil. Cette personne est vite frustrée parce que sa vue est coincée en bas, au « nadir » et qu’elle n’arrive pas à remonter, par exemple. Ainsi, la personne quitte la page qui contient la visite virtuelle rapidement, sans avoir vu son contenu. Bloqué par la technique, le coté immersion de la visite virtuelle n’a pas fonctionné. Parce que la personne ne maitrise pas ses actions par rapport à la souris, et n’arrive pas à diriger la vue où elle le souhaite.

Ce qui aide beaucoup les gens pour oublier la technique et s’immerger dans une visite virtuelle, c’est leurs expériences aux jeux vidéos.

D’autres alternatives à la souris se développent. Elles méritent d’être étudiées car elles sont susceptibles d’améliorer l’expérience utilisateur.

La première alternative est tactile, bien démocratisée avec l’Iphone et son interface Multi-Touch. Pangea VR a été développé pour afficher une visite virtuelle sur un Iphone, et ceux qui ont déjà essayé ont certainement été, comme moi, fasciné par la facilité de navigation dans l’image à l’aide du Multi-Touch.

La deuxième est l’utilisation détournée de la manette Wii. Nintendo a démocratisé l’utilisation, à moindre coût, d’une manette qui prend en compte les mouvements de la main du joueur, avec un gyroscope, ainsi qu’un système de pointage. Ceci ne pourrait-il pas être intéressant pour l’affichage d’une visite virtuelle ?

Voici une petite vidéo pour montrer une utilisation détournée de cette manette.

Concernant l’utilisation de cette manette Wii pour une visite virtuelle, je ne suis pas le seul à y trouver un intérêt : voir cette vidéo. On doit pouvoir faire des choses sacrément innovantes. En plus, avec le WiiFlash, l’intégration ne doit pas être si compliquée dans nos lecteurs de visite virtuelle en flash.

Enfin, la dernière idée qui rendrait l’interaction avec la visite virtuelle plus intuitive, c’est l’utilisation d’une manette. Les mouvements gauche / droite / haut / bas seraient plus ergonomiques pour la navigation qu’une souris. Par exemple, cette « souris 3D » est particulièrement intéressante !

Voilà, à méditer pour la nouvelle année !

Un commentaire

  1. Alexandre : site

    Il va vraiment falloir que je me mette au FLASH, enfin pour être honnête à FLEX.. c’est vraiment impressionnant !!! Surtout depuis l’annonce du partenariat google & adobe :)
    Merci pour les infos …

    9 janvier 2009 à 19:18

2 Trackbacks

  1. [...] générations par rapport à la Wii-mote, manette de la fameuse Wii qui peut être détournée pour l’interactivité des visites virtuelles pour arriver ici, sur le projet g-speak de [...]

  2. [...] ce système avec une une télécommande Wii ou “Wiimote”. Voir mon article “Remplacer la souris pour l’affichage d’une visite virtuelle” à ce [...]