Spinner 360 – Lomo se mets au panoramique !

Comment faire 36 poses en moins de temps qu’un Canon EOS 1v en rafale ?

Lomo est une marque Autrichienne, vendant des appareils-jouets. Les lomographes revendiquent clairement l’effet esthétique des défauts de ces appareils cheap. Une vrai communauté s’est développée autour de cette marque, au point d’être vendu aujourd’hui à des prix exorbitants dans des magasins très chics comme Colette, rue saint Honoré à Paris. La page wikipedia fait un très bon résumé de cette marque.

Lomo a récemment sorti un nouvel appareil, dédié aux 360 donc, le Spinner 360. L’appareil, le voici :

C’est très amusant de voir comment faire une photo avec cet appareil :

J’ai cherché brièvement, lorsque j’ai pris connaissance d’un Lomo 360, sur le site pour voir un peu les spécificités de l’appareil, en me demandant bien quel moteur ils avaient pu mettre dans leur boitier, à quelle vitesse l’appareil allait tourner, au bout de combien de minutes la tourelle pouvait tomber en panne … (je ne suis pas mauvais esprit, c’est juste le concept du Lomo ;-) ) parce qu’il faut bien comprendre que la photographie panoramique – que les images soient réalisées avec un appareil à tourelle ou par assemblage numérique – est quelque chose de très rigoureux techniquement !

Et bien là non, pas de moteur avec de la micro mécanique toujours plus précise d’une marque à une autre, pour faire tourner l’appareil, il faut … tirer sur une corde ! Le concept est génial, la photographie 360 en Lomo, je n’y aurais pas pensé, mais ils l’ont fait. On retrouve tout le coté aléatoire du Lomo et du holga, mais appliqué au 360. Il n’y a pas de vignetage, ni vraiment d’aberrations chromatiques (c’est un des avantages des appareils photo à tourelles, on n’exploite que le milieu de l’optique dans l’axe horizontal), mais le coté aléatoire se situe au niveau de la rotation, avec un film impressionné jusqu’aux stries, un alignement des verticales douteux … tous les détails qui, finalement, sont des erreurs courantes en photographie 360.

Faire des photographies 360 sans avoir ni pouvoir s’occuper de paramètres techniques, ne serait-ce pas l’appareil de vacances parfait pour un panographe ?

Au final, les images ressemblent à ça :

ou ça :

ou encore ça :

ou … ça :

Photos de mandi

Il y a même un mini site présentant le produit (Lomo est très web 2.0 !) que je trouve admirablement bien conçu. La page d’accueil utilise une application flash pour naviguer dans le panorama, la page technique est à mourir de rire. Il y a aussi une partie histoire qui, en revanche, ne va pas bien loin.

Si Lomo se met au 360, c’est que le 360 est vraiment à la mode ;-)

2 commentaires

  1. Vincèn PUJOL : site

    C’est vraiment sympa le côté non prise de tête technique et simpliste du Lomo :)

    23 juin 2010 à 12:03
  2. anais et pedro : site

    On l’a testé, et c’est par ici ! http://www.anaisetpedro.com/divers/lomography-sardina-et-spinner-360/

    1 février 2012 à 0:37