UrbanDive, un concurrent qualitatif de StreetView

UrbanDive, projet des pages jaunes dont j’avais parlé il y a quelques mois suite à leur teaser, est depuis en ligne, avec de bonnes surprises.

Mappy faisait, il y a quelques années, des photos des devantures des rues, numéro par numéro, à la main, mais Street View a rendu le projet de Mappy rapidement obsolète. Le groupe des Pages Jaunes n’avait pas vraiment envie de laisser l’exclusivité de ce système d’information visuel à Google, et a donc lancé le projet UrbanDive.

La principale chose que l’on voit au lancement du site d’UrbanDive, lorsque l’on est habitué à StreetView, c’est que l’accent a été mis sur la qualité et l’image. Arrivé quelques années après Google, il fallait bien qu’UrbanDive apporte des choses en plus si les Pages Jaunes ne voulait pas voir ce projet mort-né.

Capture d’écran de l’interface par défaut d’UrbanDive

Capture d’écran de l’interface par défaut de Street View

Voici les quelques différences que j’ai pu noter :

La dynamique des images semble meilleure (encore que, j’ai l’impression que Google a mis à jour pas mal d’images de Paris) avec un rendu assez chaud. Les images sont bien plus nettes, grâce à une définition plus élevée.

Le blending entre les différentes vues est adaptatif. Entre d’autres termes, cela veut dire qu’il y a un algorithme qui place les zones de transition de sorte à ce qu’elles soient le moins visible possible. Cela amène parfois à des ratés, mais dans la majorité des cas, la qualité est meilleure. Les logiciels modernes d’assemblage utilisent tous ce type d’algorithme (PTGui, Autopano Giga …). Avec les images de Street View, c’est un simple masque alpha qui est utilisé pour mélanger une image à une autre.


Exemple d’un blending adaptatif … raté

L’utilisation d’un système d’assemblage à un seul rang évite les erreurs de raccord au niveau du ciel, assez fréquent sur Street View.

L’interface est plus graphique, épurée, et exempte de publicité (mais pour combien de temps ?). Les icônes sont représentées avec des couleurs flashy . Il est intéressant de noter que le player d’UrbanDive ne fait pas usage de zoom lorsque l’on passe d’un panorama à un autre … alors que dans le teaser, cela était bien bien présent. Il y a trois niveaux de zoom : le niveau 0 fait, par surface du cube 512px par 512px, le niveau 1 1024x1024px et le niveau 2 2048x2048px. L’utilisation d’une projection cubique aide à la netteté des images et l’absence de déformation au niveau du ciel. Je n’ai d’ailleurs pas encore compris pourquoi Google utilisait une projection sphérique (voir mon post sur le viewer de Street View)

Bref, l’idée est claire : rompre avec tous les codes mis en place par Google Street View pour proposer une expérience utilisateur différente.

Le site du partenaire technologie qui a mis au point le système mérite le détour : Earthmine.

On voit que leur système est basé sur 2 séries de 4 caméras. En regardant de près l’image, on voit l’anneau doré d’une probable optique sigma 8mm, et je ne serai pas surpris que derrière les blocs de fer inesthétiques se trouvent des 5D mark II (démontés ?).

Voilà une vidéo sur les fonctionnalités du viewer. Cela montre quelles pourront être les fonctions intégrées prochainement sur UrbanDive

La question que je me pose maintenant concerne l’évolution d’UrbanDive. Ce site va t-il proposer aux photographes d’intégrer ses propres panoramas comme on peut récemment le faire avec StreetView ? Que va donner le Monumenta qui débute bientôt ?

4 commentaires

  1. Philippe : site

    Très impressionnant ! Que va t’il nous rester ?

    6 avril 2011 à 7:53
  2. Nicolas Burtey : site

    Les intérieurs ? Mais même les annuaires comment à s’y mettre, 118 218 par exemple.

    Je pense qu’il va falloir de plus en plus composer avec ces sites … mais le risque serait à terme de dépendre de leur volonté d’évolution

    6 avril 2011 à 12:13
  3. Germain Thyssen : site

    L’avantage de ce syteme est d’évangéliser le public, ce qui nous prend un temps énorme pour l’instant.
    inutile de se battre sur les prix, mais sur la qualité, et les concepts .
    Pour composer, je ne sais pas si ces types, vont payer ton, ou mon travail à son prix, ou préferer un travail moyen et moins cher!!!

    8 avril 2011 à 3:45
  4. Nicolas Burtey : site

    Autant pour StreetView, je suis totalement d’accord, autant pour UrbanDive, vu la façon dont il présente les choses et le qualitatif qu’il cherche à avoir … Je pense qu’ils peuvent être amené à travailler avec des photographes et pas seulement des étudiants rapidement formés.

    Il faut aussi voir qu’on peut maintenant, nous même, rajouter un panorama dans StreetView et le relier aux autres panos (il ne sera pas dans la base de street view mais seulement depuis le site où on les a programmés)

    8 avril 2011 à 10:00