Visites virtuelles sous marines

visite virtuelle sous marin

Je viens de découvrir une série de visites virtuelles sous-marines particulièrement intéressante.

La qualité des images n’est pas exceptionnelles, mais vu les conditions de prises de vue … Dommage que le photographe n’ai pas l’air de continuer sa série.

Je me demande si le photographe fait ses images à main levée, avec un trépied, ou quelque chose qui ferait office de trépied…

Les images sont visibles à cette adresse.

Merci à Olivier pour le lien.

4 commentaires

  1. Fabrice Harroy : site

    Bonjour Nicolas,
    Là on peut parler d’immersion totale :-) !
    Sur une image il semble y avoir, au sol, une retouche avec des emplacements en triangle, mais sur d’autres photos, vu l’échelle de grandeur, le trépied n’est pas utilisable.
    Une piste peut être, un caisson étanche avec une poche d’air au dessus, le tout maintenu au sol par un filin plombé.Tant qu’il n’y a pas trop de courant on doit pouvoir conserver l’axe vertical.
    En tout cas, une utilisation originale.

    12 novembre 2008 à 13:40
  2. Nicolas Burtey : site

    Je n’avais même pas pensé au courant qu’il pouvait y avoir, tiens !

    Mon expérience de la plongée en bouteille se limite à un essai … raté. Mais c’était une dizaine d’années. Il faudrait que je réessaie. (cela dit, devant mon écran, c’est bien aussi ! :-) )

    Et il y a un facteur auquel je ne pensais pas. Je crois que sous l’eau, l’indice de réfraction étant différent que celui de l’air, la focale de l’objectif devient plus grande (souvenir de cours d’optique).
    Il faudrait donc encore plus de photo pour faire le stitch! Cela ne simplifie pas l’assemblage …

    13 novembre 2008 à 11:12
  3. Nicolas Burtey : site

    Je viens de retrouver dans mes liens une autre visite virtuelle… mais d’un sous-marin cette fois, qui date de 1998 (la visite virtuelle hein, pas le sous marin).

    Le sous-marrin est le U2540 de 1945.

    Avec QuickTime VR forcément. Les photos sont en format cylindrique. Et le cadre autour de l’image presque trop facile :-)

    13 novembre 2008 à 11:28
  4. Fabrice Harroy : site

    L’indice de réfraction est de l’ordre de 4/3, il me semble, donc un Peleng 8mm donnerait une focale d’environ 11mm (avec un capteur 24×36), ce qui autorise des prises de vue rapides peut-être même sans modification de l’inclinaison (ce qui facilite le stitch).Certains raccords « sauvages » au zénith semblent l’indiquer.Reste que les conditions de lumière doivent être optimales.
    Bizarrement, on ne voit pas les bulles dégagées par le plongeur.

    13 novembre 2008 à 12:22

Un Trackback

  1. By Visite virtuelle du Hearst Castle on 23 mars 2009 at 12:20

    [...] de vue sont originaux, notamment avec cette vue au milieu de l’énorme piscine couverte. Une vue sous-marine aurait été la bienvenue [...]